topblog Ivoire blogs

27/11/2012

Christophe Boisbouvier "journaliste" à RFI, le grand prix "pipo" de l'entretien avec Tiken Jah Fakoly

cb.jpgsource : http://www.rfi.fr/emission/20121126-tiken-jah-fakoly-pari...

Invité Afrique 26/11 TIKEN JAH FAKOLY (05:55)
 
 
"Je suis un artiste qui a envie d'éveiller les consciences, je fais de l'humanitaire… 5 écoles:… 1 collège au Mali [Mandingo only?], 2 écoles primaires dans le nord de la Côte d'Ivoire [Mandingo only?], 1 école primaire au Burkina Faso [Mandingo only?]… 1 école au Niger dans la région de Tillabéri [Mandingo only?], 1 école en Guinée Conakry [Mandingo only?]…"
Tiken Jah Fakoly, artiste vénal, soutien de la Françafrique, irasciblement tribaliste et définitivement tartufe… Tout au long de l'entretien, le "journaliste" Christophe Boisbouvier ne pose que de fausses questions gênantes:
"…Alors l'un des faits marquants était cette réconciliation sur scène avec votre frère ennemi… Alpha Blondy [!]"
Christophe Boisbouvier était visiblement en manque d'inspiration. Aidons-le, donnons-lui de bonnes questions à poser à son interlocuteur pour ne pas que ses auditeurs pensent qu'il les prend pour des cons:
Abdoulaye Traoré, (ex) rebelle :
"[Tiken Jah Fakoly] est l’un des pions essentiels de la rébellion. Il a joué un rôle très important. C’était un pion essentiel. Il était chargé d’héberger tous les éléments à Bamako. C’est lui le tuteur. Il nous a mis dans toutes les conditions. Il organisait des concerts. Les fonds recueillis étaient mis en notre disposition. Il s’est enrichi dans la rébellion. Il faisait du trafic du coton. C’est son petit frère qui était chargé de convoyer les camions vers le Mali. Il était dans un deal avec Kouakou Fofié"

Commentaires

je découvre ton blog! bravo, j'aime beaucoup ton style. Et j'apprécie ton sens de l'esthétique.
Tiken Jah Fakoly dans son interview se présente comme celui qui a combattu Laurent Gbagbo, comment se fait-il qu'il ait encore le statut de réfugié politique en France? S'il est l'ami de Ouattara et son salarié, pourquoi fait-il la manche en France? Il fait honte à tous ceux qui ont du partir, à tous les exilés, parce qu'en danger dans leur propre pays, la Côte d'Ivoire.
Et il ose parler de réconciliation, de l'accueil chaleureux qui lui a été fait au pays bété... alors qu'il a empoché l'argent qui revient à ceux qui ne peuvent pas se réconcilier, même s'ils le voulaient parce qu'ils n'ont toujours pas été quelque peu dédommagés par leur Bourreau, le Rebelle en Chef, le capitaine qui est aux commandes du navire "Côte d'Ivoire"! Malheureusement le bateau est à quai, faute de carburant et le Capitaine croit qu'en tournant le gouvernail, il dirige sûrement et durablement son joujou, dans le sens de l'Histoire...

Écrit par : Shlomit | 27/11/2012

Les commentaires sont fermés.