topblog Ivoire blogs

30/11/2012

Philippe Duval dérape sur Charles Blé Goudé

Dédicace.gifLe faucon Blé Goudé, sanctionné par l'ONU en 2006 (interdiction de voyager et gel des avoirs) pour "incitation à la violence", transformé aujourd'hui en colombe, personne n'y croit vraiment, même si Guillaume Soro, alors PM de Laurent GBagbo, lui avait décerné le titre (à usage intérieur) d'ambassadeur de la paix. "C'est un homme profondément anticolonialiste et nationaliste, analyse un de ses proches. Mais il n'a aucun état d'âme et sait s'adapter aux circonstances." Lesquelles sont fort peu propices, dans un environnement international déjà hostile, à un déferlement des "patriotes" du plus mauvais effet médiatique. Il n'empêche, Blé Goudé et ses légions seront utilisés en dernier recours si le pays plonge dans une violence totale.

Charles BLé Goudé, qui affiche 38 ans à l'état-civil, est aussi un homme d'affaires prospère, gérant notamment une entreprise de communication Leader Team Associated. Il est titulaire d'une licence d'anglais obtenue dans des conditions controversées et d'un master en gestion et prévention des conflits à Manchester. A l'université d'Abidjan, on se souvient surtout de lui comme leader de la FESCI où il a succédé à Guillaume Soro en 1998. A son actif également, plusieurs séjours en prison durant les années 1990, la création en 2002 du Congrès panafricain des jeunes patriotes, mouvement qui se déclare en lutte contre l'impérialisme et le néo-colonialisme. Et un livre autobiographique "Ma part de vérité" où il écrit : "Je continuerai, tant que les rebelles n'auront pas déposé les armes, à me battre avec les moyens qui sont les miens, la parole, mon arme fatale."

Philippe Duval, Côte d'Ivoire Chroniques de guerre 2002-2011

Philippe Duval n'est pas un mauvais journaliste et Charles Blé Goudé n'est pas exempt de tout reproche [Claudy Siar escroqué par Blé Goudé]. En résumé, Philippe Duval écrit : Charles Blé Goudé est un  tricheur violent, haineux et vénal. Il l’écrit sans donner aucune preuve, faisant dans la destruction de réputation et la diabolisation.

Même si plus de 10 années de périple entre Paris et Abidjan n’aura pas suffit à le munir des clefs de la culture Bété ou de la pensée Sénoufo, même s'il s’est laissé emberlificoter par la communication de la «charitable» blanche colombe Dominique Ouattara ou le «storytelling» de Dramane Nouvian, le musulman pochard «martyrisé», j’exhorte Philippe Duval à arrêter d’interpréter le monde avec sa vision occidentale, à ne plus entrer dans la poubelle et à ne plus faire dans la rumeur calomnieuse. Charles Blé Goudé est un politicard, mais en quoi vouloir défendre les intérêts de son pays ou appeler la population à manifester pour ses droits est délictueux ?

27/11/2012

Christophe Boisbouvier "journaliste" à RFI, le grand prix "pipo" de l'entretien avec Tiken Jah Fakoly

cb.jpgsource : http://www.rfi.fr/emission/20121126-tiken-jah-fakoly-pari...

Invité Afrique 26/11 TIKEN JAH FAKOLY (05:55)
 
 
"Je suis un artiste qui a envie d'éveiller les consciences, je fais de l'humanitaire… 5 écoles:… 1 collège au Mali [Mandingo only?], 2 écoles primaires dans le nord de la Côte d'Ivoire [Mandingo only?], 1 école primaire au Burkina Faso [Mandingo only?]… 1 école au Niger dans la région de Tillabéri [Mandingo only?], 1 école en Guinée Conakry [Mandingo only?]…"
Tiken Jah Fakoly, artiste vénal, soutien de la Françafrique, irasciblement tribaliste et définitivement tartufe… Tout au long de l'entretien, le "journaliste" Christophe Boisbouvier ne pose que de fausses questions gênantes:
"…Alors l'un des faits marquants était cette réconciliation sur scène avec votre frère ennemi… Alpha Blondy [!]"
Christophe Boisbouvier était visiblement en manque d'inspiration. Aidons-le, donnons-lui de bonnes questions à poser à son interlocuteur pour ne pas que ses auditeurs pensent qu'il les prend pour des cons:
Abdoulaye Traoré, (ex) rebelle :
"[Tiken Jah Fakoly] est l’un des pions essentiels de la rébellion. Il a joué un rôle très important. C’était un pion essentiel. Il était chargé d’héberger tous les éléments à Bamako. C’est lui le tuteur. Il nous a mis dans toutes les conditions. Il organisait des concerts. Les fonds recueillis étaient mis en notre disposition. Il s’est enrichi dans la rébellion. Il faisait du trafic du coton. C’est son petit frère qui était chargé de convoyer les camions vers le Mali. Il était dans un deal avec Kouakou Fofié"

23/11/2012

Maria Malagardis, Cyril Bensimon, un nouveau genre de tueur de masse

Anna Gueye.png 

GD.png

Vous pensez qu’ils vous informent mais en fait ils vous empoisonnent. Rendant service au méga syndicat international du crime, ces deux barbouzes de la plume sont payés pour répandre des articles criminogènes : Occultation des exactions du camp Ouattara, diabolisation de toute opposition, leurs écrits incitent et justifient les pires atrocités.

Dans la Côte d’Ivoire d’Alassane Ouattara, beaucoup d’innocents sont enfermés, torturés et tués pour délit d’opinion quand ce n’est pas pour leur appartenance ethnique.

sources:

http://ivoireinfo.com/archives/2129

http://www.rfi.fr/afrique/20121005-cote-ivoire-rapport-on...

http://www.liberation.fr/monde/01012383256-cote-d-ivoire-...

16/11/2012

La spéculation meurtrière de Ouattara et son "fils" Loïc Folloroux continue…

Ouattara dissout le gouvernement, les cours du cacao s’envolent

C’est le site Internet du quotidien Les Echos qui l’apprend. «Les marchés n'aiment pas l'instabilité politique en Afrique. L'annonce d'une dissolution surprise du gouvernement en Côte d'Ivoire, premier producteur mondial, a permis le rebond du cacao à Londres. Il vient de regagner 65$ la tonne en 10 jours. Les opérateurs achètent des fèves «au cas où», précise Aurel BCG. La récolte vient de commencer en Côte d'Ivoire».

Cette information est surtout une aubaine pour les négociants parmi lesquels on compte la firme qui monte. Armajaro, qui a toujours anticipé avec une troublante finesse les crises politiques ivoiriennes, et qui peut désormais le faire encore mieux puisque son directeur Afrique est Loïc Folloroux, le fils de Dominique Ouattara, qui peut savoir à l’avance les décisions «paternelles». Donc se livrer, s’il le souhaite, à tous les délits d’initié…

Article de "Le nouveau courrier" du 16 novembre 2012