topblog Ivoire blogs

12/08/2013

Aucun scrupule pour manger le pacto!e

«Laurent Saint Agneau, MPCI-rebelles-30.jpgJacques Loup, l'amour fou» n'est absolument pas un film sur un créateur de génie qui se fait exploiter et détruire par un vénal psychopathe sans scrupule [1]. Après l'avoir vu, vous ne vous douterez jamais que le gentil désespéré a fait des séjours fréquents à l’hôpital pour dépression pendant que son méchant compagnon, qui ne lui rend pas visite, passe du bon temps en plus «jeune» compagnie dans des bars branchés…

Ce qui est formidable dans la recherche artistique, c'est qu'on peut aller toujours plus loin. J’imagine une suite à cette histoire : A force de prendre des antidépresseurs et autres drogues, le gentil succombe. Le méchant qui a laissé mourir sa poule aux œufs d'or quand il comprit qu'elle ne sera plus jamais prolifique, fit commerce de sa mort et vendit ses souvenirs et ses sentiments [2]. Tout l’intérêt de mon travail est de provoquer chez le spectateur des sentiments de compassion déplacés. Mon but est que ces abrutis qui ont payé pour qu'on les trompe, se disent en sortant de la salle «Quelle belle histoire d'amour, ces gens sont formidables!»… A leur faire bouffer de la merde avec leurs yeux et leurs oreilles, ils ne peuvent se douter de l'écœurante réalité.

MPCI31.jpg1.jpg

ms_92773231_eyes-wide-shut.jpgJe côtoie les puissants de ce monde et ce que j’aime par-dessus tout, ce n'est pas les voyages fréquents aux frais de la princesse, les hôtels, les restaurants, être payé avec de l'argent public d'un pays pauvre qui aurait dû sauver… de pauvres noirs. Ce qui me branche,  c’est de vous faire croire que des Requins sans scrupule sont des agneaux fréquentables. C'est de les aider à dissimuler la répugnante réalité en leur donnant un verni de respectabilité. Je suis payé pour ça, c'est ma vocation : Aider des criminels à nuire encore en toute impunité en falsifiant leur image. J'ai découvert ma vocation très jeune : J'ai décoré une assiette. J’y ai dessiné des gens qui se tiennent la main. Puis j’ai choisi un rouge vif avec lequel j’y ai inscrit «Nous ne sommes pas gendarmes, ne nous tuez pas!». Une fois la peinture sèche, j’ai posé l’assiette par terre, j’ai baissé mon pantalon, j’ai bien visé et j’ai… Puis j'ai délicatement recouvert toute la surface avec de manière à ce que ce «verni» opaque occulte la scène originelle. Et vous savez quoi? Je me suis fait beaucoup d'argent en la vendant, prétendant que c'était un chef d'œuvre et cachant sa véritable nature… et je n'ai eu aucun scrupule.

"Chérie je te présente mon patron. Tu as bien écouté RFI et France24 donc tu crois qu'il n'est absolument pas un chef de guerre rebelle. Tu crois que tous les criminels sont de l'autre côté."

femme.png


rebelladmiration.png


Blaise2.png

Blaise3.png


3.png


nady.png


michel.png


bonneJournée.png


s1.png

Les commentaires sont fermés.