topblog Ivoire blogs

03/04/2013

Paul-Simon Handy “Pour les Sud-Africains, la France était derrière la séléka”

"La politique étrangère Sud-Africaine considère que, après avoir libérer le pays du joug colonial, il faudrait maintenant libérer le reste du continent du joug colonial. Pour les Sud-Africains, la France était derrière la séléka, et donc intervenir en République Centrafricaine était aussi un moyen d’embarrasser la France et empêcher une énième manœuvre française en RCA."

Paul-Simon Handy, directeur de la recherche à l'Institut d'études et de sécurité de Pretoria
(05:30)
 
 

@4'00"

Les commentaires sont fermés.