topblog Ivoire blogs

08/06/2014

Le rébus de la fiction de Théophile Kouamouo

…la pluriculturalité est malheureusement visible chez nous par le biais de la conflictualité: guerres civiles, génocide, perte de millions de vies humaines… Hannah Arendt reste préoccupée par le souci de sauver la politique de la fragilité des affaires humaines. Elle est bien consciente que la faute politique, “le mal du mal” avec le totalitarisme surtout, relève de l'inaptitude de juger, de distinguer le bien du mal, le vrai du faux, le beau du laid. C'est la capacité même de penser, l'absence de toute pensée, cette inaptitude dépend de l'impossibilité de la raison comme faculté de la pensée pour prévenir la faute. Ainsi, la distinction entre fait et fiction et la distinction entre vrai et faux n'existe plus” Hannah Arendt et la faculté de juger: Un éclairage pour le cinquantenaire des indépendances en Afrique, Léon Matangila Musadila

On parle des centaines de maisons des cadres du FPI qui sont occupées par des FRCI… des maisons que ces militaires ont déjà pillées… On se méprend sur le peuple Ivoirien: Ce n'est pas un peuple de jouisseurs. Il est comme tous les peuples il a une âme et une partie de cette âme est incarnée par  Gbagbo” Afrique Presse, Théophile Kouamouo

Ce qui donne: Les cadres du FPI sont des jouisseurs dont l'âme est incarnée par Gbagbo…

Pascal Affi NGuessan, profession: Politicien Ivoirien du FPI collectionneur de chateaux pillés

Commentaires

Je vous approuve pour votre critique. c'est un vrai charge d'écriture. Développez .

Écrit par : auto ecole paris 19 | 20/07/2014

Les commentaires sont fermés.